9 juil. 2017

Carnet de lectures d'une adolescente

carnet de lectures d'adolescence

La vie, l'univers et le reste n°4

Il y a quelques mois je retrouvais le carnet où j'ai noté scrupuleusement chacune de mes lectures et relectures entre juillet 1994 et décembre 1999. J'ai exploré les tréfonds de ce carnet pour découvrir mon moi qui grandit, découvre des auteurs, mes lectures préférées de l'époque, ce dont je croyais me souvenir et ce dont je ne me souvenais plus. Plongez avec moi 20 ans dans le passé...



A la recherche du carnet perdu


Depuis l'été 1994, je note chacune de mes lectures dans un carnet. En plus de 20 ans, vous vous imaginez bien que j'ai usée plus d'un carnet. A dire vrai, je suis en plein dans le troisième, que j'ai commencé en 2013. Le deuxième date de 2000 à 2012. Le premier, dont il sera question dans ce La vie, l'univers et le reste (et surtout le reste) coure donc de 1994 à 1999.

Jusqu'au mois d'avril dernier, ce carnet était perdu depuis des années. J'ai retournée en vain plusieurs fois mon appartement. Mon dernier espoir était la cave de mon père dans laquelle j'avais encore quelques cartons, mes cours d'université principalement.

Et bingo ! Je ne vous dis pas ma joie lorsque je l'ai retiré de son carton poussiéreux au milieu de mes éternuements intempestifs. J'ai donc pu revoir toutes mes lectures d'adolescente. Je tombée sur quelques perles que j'avais bien envie de vous partager (et que vous aviez l'air d'avoir envie de lire).

Attention, c'est un billet ultra personnel, vous allez entrer dans mon moi adolescent, dans mon moi qui grandit mais pas tout à fait non plus, qui découvre Stephen King, Zola et Virginia C. Andrews...

Des lectures d'enfance aux lectures d'adulte


En juillet 1994, j'avais 12 ans. Je rentrerais en 1ère secondaire en septembre (5ème en France). Cela correspond aussi au moment où j'ai commencé à lire des bouquins d'adulte. Il est captivant de re-découvrir mes lectures de cette période car se mélangent pêle-mêle du Anne et Serge Golon, Virginia C. Andrews et Mazo de la Roche et des relectures enfantines comme La petite maison dans la prairie, Les Trois jeunes détectives, La Trilogie des Arpents, La Trilogie des Tripodes...

carnet de lectures d'adolescence


[date= le jour où j'ai terminé le livre]
  • 15/09/94: Le penseur mène l'enquête de Christine Nöstingler était ma première lecture obligatoire pour l'école. Un bouquin pour nous faire découvrir les descriptions physiques et de caractères des personnages. La veille, je finissais Marquise des Anges, tome 2.  C'est marrant car ce décalage ne me paraissait pas incongru à l'époque puisque je le pratiquais moi-même dans mes lectures personnelles. Sinon, quitte à lire du Nöstingler, je vous conseille plutôt Le môme en conserve, il est beaucoup plus rigolo :D
  • 31/10/94: Le journal secret de Laura Palmer. Un choc de découvrir ce livre, qualifié à l'époque d'"inoubliable" (sic) et dont j'avais complètement oublié que je l'avais lu (et dont je ne me souviens absolument pas du contenu). Oui il s'agit bien de la Laura Palmer de Twin Peaks. Subitement, la couverture de ce livre m'est revenue en mémoire. La tête de Laura Palmer hors de son sac plastique, image iconique que je redécouvrirais 15 ans plus tard avec la série sans me rappeler du tout que j'avais lu ce livre. Il n'est plus édité mais je vais le racheter en seconde main parce que c'est trop fort ça tout de même.
  • 01/01/95: Les 500 millions de la Bégum, mon premier Jules Verne. Qualifié de "super". J'ai lu l'exemplaire de la bibliothèque familiale. Quand j'ai eu fini, j'ai rangé le livre dans ma bibliothèque. Je l'ai toujours. Il sent le vieux livre.
  • 12/07/95: Croc-Blanc de Jack London. J'avais vu le film quelques années plus tôt. Ce livre a été un choc pour moi car le film, que j'adorais (j'adorais les loups et la conquête de l'ouest) est en total décalage de ton par rapport au livre qui offre une vision assez violente et qui finit de façon moins "happy end". J'ai découvert la version édulcorée du monde de Disney... et Jack London.

Découverte de Stephen King


Progressivement, les (re)lectures d'enfance ont disparu et les lectures d'ado se sont mêlées aux lectures adultes. Journal de Jamila, Les tilleuls verts de la promenade, L'herbe bleu... Surtout en janvier 1996, je finissais mon premier Stephen King: Le Fléau. J'ai adoré. Je me souviens de la couverture du livre. Il faisait 1183 pages (je l'ai écrit dans mon carnet). J'avais mis 10 jours pour le lire et j'en étais très fière. En mars de la même année, mon frère me prêtait Shining. Ça a visiblement déclenché un truc en moi car ensuite j'ai enchaîné sur Bazaar, Misery, Insomine, Running Man, Jessie, Danse Macabre, Ça (1,2 et3), Peur Bleue en l'espace de 2 mois.

Vers la même période j'ai commencé à m'enfiler tous les Barjavel car mon père avait acheté les intégrales en Omnibus.

carnet de lectures d'adolescence

Et d'autres lectures:
  • 04/10/96: Les animaux dénaturés, Vercors.
  • 11/10/96: Le pistolero, Stephen King
  • 29/01/97: Le Horla, Maupassant
  • 17/02/97: 1984, George Orwell
  • 20/04/97: Fahrenheit 451, Bradbury
  • 27/06/97: Les écritures, Cavanna

Découverte de Zola


La lecture de mon premier Zola (02/08/96), Germinal, date de 2 ans avant que je ne m'y sois plongée corps et âme. Le suivant a été La Curée le 01/04/98. Puis: L'argent, La Bête humaine, La débâcle, Une page d'amour...  J'ai donc surtout lu Zola entre le 01/04/98 et le 23/12/99 (Le docteur Pascal). Il y a eu l'ensemble des Rougon-Macquart : j'ai vérifié, il n'en manque pas un. Mais aussi quelques recueils de nouvelles, J'accuse! et Thérèse Raquin. Germinal est le seul que j'ai lu deux fois, ce qui explique certainement pourquoi je n'ai que quelques vagues souvenirs des histoires à l'heure actuelle.

En terme de classique, j'ai aussi lu pas mal de Maupassant, un peu de Balzac, Stendhal, Flaubert, tout cela sans contrainte de l'école (je les lisais souvent avant qu'on nous les fasse lire).

carnet de lectures d'adolescence


On est obsessionnel ou on ne l'est pas


Quand j'avais 12 ans, j'avais déjà un petit côté obsessionnel (il est des choses que la puberté ne change pas), alors j'avais instauré un système de notation allant de "idiot" à "inoubliable". Changé l'année suivante par un autre allant de "ne valait pas la peine d'être lu" à "exceptionnel". J'indiquais aussi si c'était un livre pour l'école, s'il m'appartenait ou non. J'avais aussi "le meilleur livre lu dans le mois" et "le livre de l'année":
  • 95-96: Le Fléau, Stephen King
  • 96-97: Amarok (Le Royaume du Nord-4), Bernard Clavel
  • 97-98: L'homme qui murmurait à l'oreille de chevaux, Nicholas Evans
  • 98-99: Une prière pour Owen, John Irving
Je notais aussi combien de livres je lisais par an, pour constater aujourd'hui que sur mes 6 années de secondaire, je suis passée de 141  livres lus en 1994  à 55 en 2000. Evidemment ça prend plus de temps de lire du Zola que La petite maison dans la prairie.

carnet de lectures d'adolescence


Une pensée émue 


Je ne savais pas bien sûr, quand j'étais gamine, que j'allais bloguer un jour, ni même que ma passion pour les livres allait perdurer. Certes, il y a eu des hauts et des bas. Et même maintenant, les livres sont un parmi mes autres loisirs culturels. Mais ils sont toujours chers à mon cœur du fait qu'ils ont toujours été là pour moi.

De ce fait, ce carnet j'y tiens comme à la prunelle de mes yeux. Je suis hyper reconnaissante à mon moi du passé de ne l'avoir jamais jeté (ce que j'ai fait avec un tas d'autres trucs que je regrette un peu maintenant) et plus encore de l'avoir retrouvé. Tous ces livres dont je n'avais aucun souvenir de les avoir lus, tous ces livres que je me rappelais avoir lus mais dont j'avais oublié ce que j'en avais pensé, tous ces livres qui sont passés entre mes mains, qu'ils m'appartiennent (ou m'aient appartenu), qu'ils aient été empruntés à la bibliothèque de ma commune, de l'école ou à des amis, qu'ils aient été pour l'école, qu'ils m'aient été conseillé ou que je les ai découverts par moi-même, que je les ai aimés ou détestés, que je les ai relus ou non, qu'ils m'aient marqué ou non.

Tous ces livres, c'est moi.

Et je suis contente, à défaut de me souvenir de chacun d'eux, d'en avoir conservé une trace écrite et de pouvoir la partager avec vous aujourd'hui.

Et vous ? Vous av(i)ez un carnet de lectures ? Est-ce que vous vous êtes déjà replongé dedans des années plus tard ? 


Ce billet vous a plu? Vous pouvez le partager à vos amis, poster un commentaire ou encore suivre mes élucubrations culturelles sur Twitter, Facebook et Instagram.

41 commentaires:

  1. C'est vraiment super de voir tout ça avec l'évolution de ton parcours de lectrice. C'est vraiment cool d'avoir gardé une trace de toutes tes lectures, j'aurais tellement voulu avoir fait ça plus tôt. J'ai commencé en 2006 seulement, quand je me suis remis à la lecture "sérieusement", et j'ai bien revoir régulièrement ce que j'ai lu ces 10 dernières années.
    J'ai quelques souvenirs de mes lectures de jeunesses et de mes nombreux passages en bibli, mais avoir ça sur papier, ça aurait été très cool.

    Je crois que c'est à peu près à la même époque que j'ai découvert et dévorer les King :D
    Et je vois que tu cites l'herbe bleu, un de mes livre d'ado préféré, que j'avais d'ailleurs volé au cdi de mon collège ou lycée, je ne sais plus :-3 (oui, c'est mal, je sais)

    Merci pour cet article en tout cas, il est vraiment top !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi aussi tu as eu ta phase King ?
      Jeune délinquant, va !J'ai volé plein de trucs quand j'étais ado, je te jettes pas la pierre.

      De rien j'ai pris grand plaisir à l'écrire :)

      Supprimer
    2. Ha tu me rassures, je ne suis pas le seul à avoir eu une adolescence de voyou ^^
      Oui j'ai carrément eu ma periode. Je ne me rapelle plus de tout, mais j'avais lu entre autre Simetierre, ça, Cujo, Le pistolero (j'avais pas compris que ça faisait parti d'une série, j'ai jamais lu la suite^^)et Brume-paranoïa.
      Il faudrait que je m'y remettes et que je lise certains de ces classiques que je n'ai pas encore lu :)

      Supprimer
    3. ahah #teamstephenkingetantado aussi ! :p

      Supprimer
    4. Je vois qu'on est plusieurs à être tombés dans la marmite King quand on était ado XD

      Supprimer
  2. C'est trop génial!!!! :) :) <3 <3

    RépondreSupprimer
  3. C'est géant et génial ce carnet de lecture. Je n'ai jamais pensé à le faire. Je crois que j'étais trop absorbée par mes lectures :p
    C'est amusant et intéressant de voir ton parcours de lecture. Et de constater que d'une génération sur l'autre, on retrouve pas mal de romans lus aux mêmes âges ^^

    Moi je me souviens surtout de ma soif de lire apaisée par des dons, les emprunts bibliobus et les romans piqués à ma très grande soeur. Certains n'étaient pas de mon âge mais je n'ai eu aucun mal à les lire et ils m'ont pas mal marqués.

    Chouette billet en tout cas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai, il y a des livres qui passent les générations. Je serais curieuses de savoir si les jeunes lisent encore certains bouquins considérés comme classique de mon temps comme Mon bel oranger ou Mon ami Frédéric.
      Sympa tes souvenirs de lectures de jeunesse :)
      Merci ^^

      Supprimer
  4. Oh j'aurais adoré tenir ce genre de carnet et le retrouver des années plus tard... Chouettes souvenirs :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh le blog c'est un peu ça tout de même, reste à continuer 10 ans encore et puis se replonger dans ses vieux billets.
      Merci ^^

      Supprimer
  5. Je trouve touchant que tu nous montres ainsi des souvenirs de jeunesse :)
    (et c'est chouette que tu aies retrouvé ce carnet)
    J'aime bien voir les écrits des autres, je ne sais pas pourquoi.

    Pour ma part, je n'ai commencé à noter mes lectures dans un carnet qu'en 2013 (mais je pense que quelques années avant je notais déjà dans mon agenda, quand je finissais un livre).

    (Et j'ai pour projet de lire Croc-Blanc.)(Et de revoir le film.)(Mais on s'en moque.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ça m'a beaucoup ému d'écrire ce billet.
      4 ans tu commences à avoir un peu de passé de lecture à explorer, c'est cool.
      On s'en moque pas du tout, j'aimerais bien aussi le relire et le revoir ^^ Et découvrir plus Jack London, cet écrivain est tout à fait fascinant.

      Supprimer
  6. Lisant assez peu au collège (à part des BDs), j'avoue n'avoir jamais eu de carnet de lecture comme le tien, et quand je me suis remise à la lecture, le blog n'a pas été loin... En tout cas, je veux bien comprendre ta joie à retrouver ce carnet, et juste la petite note qui te permet de te souvenir de ces moments de lecture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je disais plus haut, pour finir, nos blogs sont des carnets de lecture moderne. Suffit de les faire durer assez longtemps :p

      Supprimer
  7. Aah la bonne idée!
    Un ami m'avait dit de faire un truc pareil avec mon vieux carnets (mon premier allait de juillet 93 à 2014 -si je ne me trompe). Je n'ai pas encore eu le courage ahah. Par contre je trouve ça super chouette.

    -Nöstingler, Le môme en conserve --> AAAH j'avais adoré ce livre aussi!!!
    -le journal de Laura Palmer! pareil! Je me souviens l'avoir lu, par contre plus moyen de mettre la main dessus.

    (rrhoo dis, c'est drôle de te suivre :-) on se rejoins beaucoup.
    Mon premier livre recensé dans le carnet, c'est Ca tome de de King :-) Puis la période Zola...
    (Et je reviens sur "Virginia C Andrews. Jamais lue, mais j'ai toujours été attirée par les couvs)

    En tout cas, je suis contente pour toi que tu aies retrouvé ce carnet!
    Ca te fait chaud au coeur, mais c'était aussi une sympathique incursion dans ton "toi-même" pour nous :-)

    Je chéris aussi pas mal mon (mes) carnets de lectures. J'aime bien les refeuilleter aussi. C'est un peu comme une petite Madeleine :-)


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hiii mais atta fais-le ce serait trop génial, je veux voir ça moi xd
      Tellement bien Le môme en conserve, bourré de gros mots. J'ai gardé mon exemplaire !! Un jour je le relirai.
      Tu avais quel âge du coup ? Avec le recule, je me dis que ma mère était folle de me laisser piocher dans la section adulte de la biblio, j'ai l'impression que les jeunes d'aujourd'hui ne lisent pas des trucs aussi trash que nous au même âge.
      Si tu as apprécié l'incursion, alors ma mission est accomplie.
      Chéris-les bien et ne les perds pas !

      Supprimer
    2. Oui il faudrait... mais bon la flemme toussa :-)
      Allez je vais essayer de me motiver!
      Le môme en conserve, je ne sais plus... (faudrait que je le relise aussi tiens) Je suis de 79, donc pas très loin de toi :-)
      Rhoo petite, je me promenais avec la collection complète de la Comtesse de Ségur de ma mère... bon on est loin des trucs un peu touchy :-) Et dans le tas, je n'en ai lu que 2 ou 3... mais balader les 20, le bonheur (les couv' étaient -sont-très vintage. C'est sympa).
      Naan mais bon il faut aussi apprendre par la lecture.
      Ca était un de mes premiers king je pense, ou alors c'était Carrie... c'était bien de se faire peur.

      Supprimer
    3. C'était pour le King que je demandais pour l'âge mais du coup j'ai ma réponse ^^ C'était pour savoir si j'étais une particularité générationnelle ou pas du tout xd

      Supprimer
    4. 13-14 alors du coup :-)
      Ah oui et j'ai eu une belle passe Judy Blume aussi (que j'y repense).

      Supprimer
    5. Haaa Judy Blume ! Y avait eu un scandale dans la biblio de ma cousine, ils avaient retirer certains de ses livres. C'était trop subversif XD Dans la mienne y avait même pas les titres incriminés, peut-être que le scandale avait déjà eu lieu.

      Supprimer
    6. Dans "Trois amies", il y en a une qui a sa première expérience avec un garçon pendant les vacances. Bon c'est l'histoire de 3 ados de 16 ans. Ok ça se lit à 12...
      Maintenant, je me souviens que t'as quand même l'impression d'être "une grande" quand tu lis ça :-)

      Supprimer
    7. Oui c'est vrai ^^ Je me demande si les jeunes lisent encore ça aujourd'hui.

      Supprimer
  8. J'adore ce carnet et le fait de pouvoir retracer son parcours comme ça, évidemment pas fait de mon côté. C'est super intéressant de voir l'évolution de nos lectures :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait ^^ Tu as le blog maintenant, qui commence à dater, c'est pas mal aussi pour garder une trace ^^

      Supprimer
  9. Je trouve ça tout simplement génial ! Alors oui, ça a un côté obsessionnel mais comme tu le dis, quelle belle trace de tout ce beau temps passé !

    Ca me rappelle tellement mes petits cahiers et listes que j'avais moi-même à l'âge de 12 ans (l'âge où j'ai découvert qu'un livre sans aucune image pouvait être passionnant).
    Mais moi, ce n'était pas pour lister ce que j'avais lu. Non, c'était le germe de la collectionnite qui commençait à s'installer : chaque saison ou trimestre, j'épluchais littéralement les catalogues Pocket, J'ai Lu, Livre de Poche, etc. pour faire une liste de tous les livres que j'aimerais lire (et posséder). Les catalogues papier une ou deux fois par an, c'était un peu la seule source d'information à l'époque... C'est dingue comment je pouvais passer autant de temps avec si peu. Quel contraste avec maintenant où on consomme tout en quelques minutes ou heures...
    Je n'ai pas le souvenir de les avoir jetés, donc qui sait, un jour je vais peut-être les déterrer en même temps qu'un catalogue Presses Pocket de l'année 1990 aux pages fluotées.

    Et, bien que mon envie de lire ait commencé avec la découverte du 3ème tome du Seigneur des Anneaux loué en bibliothèque (le 3ème car les premiers n'étaient pas dispo), ma collection a vraiment démarré avec des Stephen King en J'ai Lu (couverture noire)...dont le Fléau ! Que je n'ai lu finalement qu'en 2012, dans cette version jaunie :-)

    J'aime aussi beaucoup le fait que tu aies continué à le faire depuis tout ce temps. Faire quelque chose depuis autant de temps, année après année, dans le cadre d'une passion, c'est quelque chose que j'admire. ça dégage quelque chose de vraiment authentique.

    PS : "Je rentrerais en 1ère secondaire en septembre (5ème en France)" --> tu es belge en fait ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wohaa purée t'étais pas mal dans le genre aussi XD J'étais très peu collectionite quand j'étais gamine, je le suis plus devenu avec le temps. J'espère que tu as gardé toutes tes collec ^^
      Tu as commencé le SdA par le 3è? O_O Sacrilège ! Oui j'ai aussi une petite obsession de lire et voir les trucs dans l'ordre, même quand ça n'a pas d'importance (ce qui n'est assurément pas le cas du SdA).
      Tu as l'édition du Fléau où quand tu mets les livres l'un à côté de l'autre, les couvertures forment une image plus grande ?
      Merci beaucoup ^^
      PS: oui en effet mais je vis à Paris depuis 9 ans.

      Supprimer
    2. Oui j'étais atteint, le vendredi ou samedi soir, je préfèrais faire mes listes avec amour (au stylo plume et tout et tout...), à la lueur de ma petite lampe de bureau, plutôt que de regarder des films à la télé comme le reste de la famille (sauf quand c'était Alien, Rocky, Rambo, Freddy ou le Bateau de la Mort bien sûr ;-)).

      Pour le SdA, oui, j'ai commencé par le 3ème. Et j'ai tout de suite accroché, ça ne m'a posé aucun problème de ne pas avoir lu le début. Remarque, si j'avais eu à subir les 100 pages de la préparation de l'anniversaire d'oncle Bilbo, je n'aurais peut-être pas développé une passion pour la lecture.

      Pour le Fléau, c'est bête à dire, mais je ne savais même pas que ça formait une image :( Je vais vérifier ce soir mais quand je vois de quoi tu parles sur Google Image, la couverture du premier est bien la même en tout cas ! ça alors :-) ! Et j'ai la même édition de "ça", ça forme une fresque aussi ? Enfin, j'ai malheureusement revendu le premier tome (et d'autres livres) quand j'avais 15-16 ans pour m'acheter des cd de Heavy Metal (période rebelle, que veux-tu...)

      PS : mais pourquoi tous les gens biens et intéressants quittent-ils ce pays ??? Je suis belge aussi, et d'ailleurs, je devais encore réagir à ton billet sur Pairi Daiza, car j'habite tout tout près de là. C'est marrant, ça faisait bizarre de se dire que des gens venaient de Paris pour venir dans un parc pas loin de chez moi. Après, je ne dis pas, c'est un chouette parc, ils l'ont bien fait évoluer, mais on a plus l'habitude que ce sont les gens d'ici qui vont à Paris (entre autres pour DisneyLand) plutôt que l'inverse :-)


      Supprimer
    3. Tu as raison pour Le SdA, y a beaucoup de gens qui ont laissé tomber le bouquin à cause de ces 100 premières page. Moi j'adore ce passage mais je comprends que ça puisse rebuter.
      Ça n'est pas une fresque mais c'est toujours l'image du clown sur la couv, de plus en plus "corrompu".
      Personnellement je suis partie parce qu'on m'a proposé du taf à Paris :D Je suis tombée amoureuse de cette ville donc je n'ai pas du tout envie d'en repartir. J'ai de la famille qui vit dans le sud de la Belgique, j'y étais en visite. En effet le parc est très impressionnant et a pas mal changé par rapport à ma première visite qui devait dater de 2009 par là.
      (j'ai jamais mi les pieds à Disneyland depuis que je vis à Paris XD)

      Supprimer
  10. (Bon, vu que mon commentaire n'est apparemment pas passé, je recommence. Et même que je risque de blablater encore plus)
    C'est vraiment trop chouette de pouvoir retrouver ce genre de choses ! Je suis une grosse adepte de carnet aussi, mais j'ai jamais vraiment noté mes lectures de façon super assidues, et pourtant c'était pas faute d'être une grosse lecture depuis toute petite... Disons que je note les choses de manière assez sporadique et que je n'ai pas de carnet de lecture dédié. J'essaie au max de regrouper toutes mes idées et trucs qui me passent par la tete dans le moins de carnets possibles (sinon je finis avec 15 millions de trucs entamés et c'est absolument pas pratique), en ce moment le listing de mes lectures c'est dans mon bujo. Mais j'ai un autre carnet où je note les idées qui me viennent pour des critiques, que je pense réutiliser plus intensivement sous peu... ^^
    C'est vrai que c'est chouette pour ça les blogs, ça fait des souvenirs mais rien ne remplace le papier pour moi, surtout que finalement on garde des traces bien plus longtemps en version manuscrite si c'est bien gardé... :)
    J'ai quelques petits souvenirs qui me reviennent : mon premier King c'était Christine, et j'ai enchainé ses ouvrages après ça... ^^ Ma plongée avec la SF et Fantasy, c'est via la Belgariade que ça c'est passé. J'avais choisi le premier tome au pif dans une toute petite librairie bretonne et ça a été le gros coup de coeur/révélation, je suis plus jamais sortie du genre après ça... :D Je prévois de la relire cet hiver d'ailleurs ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "que je pense réutiliser plus intensivement sous peu... ^^ " haha !
      C'est vrai que pour conserver en ligne, tu dépend de la plateforme sur laquelle tu es où de l'hébergement, sur papier ça ne dépend que de toit. ET un peu avec quoi tu écris, parce que le stylo plume et le crayon ça se conserve pas forcément très bien.
      Chouette tes souvenirs, merci de partager ça, c'est super ^^

      Supprimer
    2. Ahah moi et mon blog littéraire, c'est un gros running gag j'avoue... XD Mais j'ai ce côté "gni, je partagerais bien mes lectures du moment" qui finit TOUJOURS par revenir, donc je lache pas l'affaire... Je me mets juste plus la pression pour publier intensivement/régulierement avec le net, mon problème reste plus que je n'ai pas encore trouvé la formule qui me convient... :) Mais j'ai quelques pistes, dont celle de faire au plus simple et un peu à l'inverse de toi, limiter mes espaces par catégories (bouquins et photo donc) avec un lieu dédié à chaque thème.
      Bref, je prends des notes et je réfléchis tranquillement à comment jongler avec le tout sans que ça soit troooop chronophage, surtout que j'ai repris le taff maintenant (yay!)

      Supprimer
    3. En effet y a rien qui oblige à être régulier. En tout cas je toujours contente de te voir revenir ^^
      Bon courage pour le taf tout ça, c'est une super bonne nouvelle pour finir :)

      Supprimer
  11. Très chouette plongée dans le passé, j'aimerais bien avoir tenu ce genre de carnet dans mon enfance, y'a des romans que j'ai beaucoup aimé et dont j'aurais bien du mal à retrouver la trace aujourd'hui vu que je ne me souviens plus que d'éléments d'intrigues ou de la couleur de la couverture.
    En tout cas c'est chouette d'avoir lu les classiques avant qu'on te les prescrivent, je pense que je suis passée à côté parce que justement c'était des trucs d'école (et j'avoue, je préfère les contes et les aventures !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois on retombe dessus par hasard, faut pas perdre espoir ^^
      Pour les classiques, je ne dirai qu'une chose: tente Alexandre Dumas :)

      Supprimer
  12. Chouette article :) Quelle lectrice passionnée ! J'ai découvert beaucoup moins de classiques que toi (mais je ne tenais pas de journal de lecture) (un journal des livres déjà acquis et des acquisitions, oui. Tout comme le suivi des séries) (je lisais déjà beaucoup de fantasy). Écriture et système de notation montrent bien que tu grandis en même temps que ton carnet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :)
      Petite tendance obsessionnelle chez toi aussi dis donc :p Étrangement je ne tenais pas de liste de que je possédais, pas plus que maintenant d'ailleurs, mais j'y songe parfois.
      Oui en effet c'est un des aspects que j'ai particulièrement aimé dans le fait de retrouver ce carnet :)

      Supprimer
  13. C'est amusant, car cela fait des années que je voudrais faire un tel journal de lectures. Je me suis lancée en début d'année, mais j'ai arrêté vers mai, avec les partiels à préparer, j'ai complètement décroché et je ne trouve pas le courage d'essayer de rattraper ces derniers mois. Ton article me donne envie de me bouger un peu et de reprendre ce carnet ! :) Très chouette article en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui fonce, cela prend très peu de temps si tu notes juste des infos basiques sur le livre.
      Merci beaucoup ^^

      Supprimer
  14. Vraiment sympa comme billet, c'est chouette d'avoir gardé (et retrouvé) tout cela, de bons souvenirs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ;)
      Oui je suis très contente de l'avoir retrouvé :)

      Supprimer