7 janv. 2017

Utopiales 2016 | troisième jour

Visite guidée n°10

Du 29 octobre au 3 novembre 2016, se tenaient les Utopiales, à Nantes. Rendez-vous des passionnés de science-fiction, les Utopiales ne cessent d'élargir son public puisque la fréquentation a battu cette année tous les records : 82 000 visiteurs ont arpentés la Cité des Congrès pendant ces 5 jours. Et j'en faisais partie pour la septième année consécutive ! Vous trouverez dans ce billet un résumé non exhaustif et possiblement non contractuel de ma troisième et dernière journée aux Utopiales.


31 octobre 2016

Pour voir les photos en plus grand, il suffit de cliquer dessus



10h. Conférence "Les 20 ans du Bélial'". Je n'avais pas pu me rendre à la fête des 20 ans du Bélial' à la librairie Mille Pages à Vincennes en juin dernier. Je décide donc d'assister à cette conférence pour rattraper le coup. On retrace l'histoire de la maison d'édition en compagnie de Thomas Day, Olivier Girard, Ugo Bellagamba, Jean-Daniel Brèque et Pierre-Paul Durastanti, , modéré par Laurent Queyssi. 





11h. Derniers achats à la librairie. Au total, j'ai acheté 14 livres pour 3 entrées en pile à lire :




Oui le compte n'y est pas, car l'un des livres achetés était destiné à être offert. Il s'agissait du Guide des métiers pour les petites filles qui ne veulent pas finir princesses de Catherine Dufour.

11h30. Dernières visites d'exposition, un peu rapides malheureusement.

Science Machina, une exposition du CEA et de l'Inserm. Cette exposition raconte explique des machines créées par l'homme en les mettant en scène en images, en bande dessinée, en maquette Lego et même une machine à déplacer des blocs que l'on peut manipuler soi-même (ça avait l'air galère).



Prototypes du Napotakeu. Des installations carrément bizarroïdes de Jérôme Lefdup. Passé une curiosité intriguée, cette exposition m'a légèrement laissée indifférente par manque de sens à lui donner. J'avais cependant peu de temps à lui accorder.


12h. J'assiste à la tant attendue conférence Mécanismes de la science-fiction masculine. Prenant à contre-pied le masculin vu comme une norme, cette conférence pleine d'humour est, contrairement à ce que son sujet aurait pu laisser penser de prime abord, un brûlot féministe. Délicieux. Avec que des femmes à la barre : Michèle Laframboise, Ariane Gélinas, Sara Doke, Catherine Dufour, Sylvie Lainé, modérées par Claude Ecken.

Réécouter.


13h. Il est temps de dire au revoir aux Utopiales en faisant un détour par les Machines de l'Ile, avant de reprendre la route.

14h. On déjeune sur l'esplanade des Machines en attendant le passage de l'éléphant. Il fait grand soleil c'est agréable. S'ensuit la visite de la Galerie des Machines. C'est la troisième fois pour moi et c'est toujours aussi chouette. Les animations sont amusantes et les bestioles impressionnantes.

Et puis il est temps de rentrer sur Paris. A l'année prochaine, Nantes !



Pour aller plus loin


Le site officiel des Utopiales
ActuSF, pour la prise de son des conférences
Les Machines de l'île
D'autres comptes-rendus : RSF blog (du prologue à l'épilogue), Shaya.
Ce billet vous a plu? Vous pouvez le partager à vos amis, poster un commentaire ou encore suivre mes élucubrations culturelles sur Twitter, Facebook et Instagram.

10 commentaires:

  1. C'est cool, c'est bien, c'est beau!

    RépondreSupprimer
  2. C'est beau et sous le soleil, les machines sont encore plus impressionnantes je trouve :)

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce compte rendu et les photos ! :-)

    RépondreSupprimer
  4. Mais non c'était pas si dur que ça de manipuler les blocs dans l'expo, j'ai des photos qui le prouvent :D

    RépondreSupprimer
  5. Non c'est vrai, faut juste y aller tout doucement de mémoire parce que le truc est hyper réactif (et c'est vrai qu'on n'a pas forcément l'habitude de prendre son temps pour saisir un truc, ça aide pas !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mmmh ok je vois. le jeune garçon qui s'y essayait au moment où je passais devait être un peu impatient.

      Supprimer